BACCALAURÉAT ET SOCIALISME

Le monopole est ainsi fait qu’il frappe d’immobilisme tout ce qu’il touche.

Frédéric Bastiat
Œuvres Complètes, tome IV, pages 443 à 501
Section 443 à 448

Ce texte adressé à la Chambre est particulièrement long et porte sur la réforme de l’éducation de l’époque. Cela n’en fait pas le plus moderne ni le plus connu des textes de Frédéric Bastiat mais j’en ai tiré quand même huit citations qui me semblent avoir tout autant de valeur que celles tirées d’autres textes. En outre, même si les détails de la réforme en 1850 ne sont plus pertinents de nos jours, la pensée de Frédéric Bastiat est suffisamment profonde pour trouver une certaine actualité dans ses arguments.

C’est tout particulièrement vrai de la citation d’aujourd’hui tirée d’une introduction présentant l’état des lieux de l’enseignement mais qui, hors contexte, garde toute sa fraîcheur: le monopole ne se limite malheureusement pas à l’enseignement en France en 1850.

Autres citations choisies sous Baccalauréat et Socialisme:
Section 448 à 454 – Section 454 à 457 – Section 457 à 469 – Section 469 à 477 – Section 478 à 488

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *