Student Of Liberty

JUSTICE ET FRATERNITÉ

Dans mon domaine, il y a beaucoup à apprendre et peu à faire.

Frédéric Bastiat
Œuvres Complètes, tome IV, pages 298 à 327
Section 322 à 327

Pour conclure ce pamphlet, Frédéric Bastiat indique ce qu’il pense être à la source des désaccords avec ses adversaires. Selon lui, ils pensent que les intérêts des hommes sont “naturellement antagoniques”, ce qui conduira au concept de lutte des classes de Karl Marx ou, de manière moins extrême, à ce qu’Arnold Kling décrit comme le prisme “oppresseurs/oppressés” à travers lequel certains voient la société.

Frédéric Bastiat, lui, croit à l’harmonie naturelle de la société et, sans nier qu’il puisse y avoir une marge d’amélioration, ne pense pas que cette harmonie doive être définie et imposée par l’homme. C’est ce que résume la citation d’aujourd’hui.

Autres citations choisies sous Justice et Fraternité :
Section 298 à 304 – Section 305 à 309 – Section 309 à 311  – Section 311 à 312 – Section 312 à 314Section 314 à 322

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *