Student Of Liberty

III. – LES DEUX HACHES.

Entre vous et un Belge il y a donc tout juste la différence d’une hache obtuse à une hache affilée.

Frédéric Bastiat
Œuvres Complètes, tome IV, pages 156 à 159
Sophismes Economiques, Deuxième série

Nous retrouvons ici le principe selon lequel le commerce international et l’innovation sont, dans leurs conséquences économiques, identiques. Ce que nous montre ici Bastiat, c’est que les secteurs d’activité qui ne sont pas soumis à la concurrence internationale sont néanmoins soumis à la concurrence et que c’est par l’innovation que les uns sont plus compétitifs que les autres. 

Pour cela, il utilise des images en négatif (plutôt que de plaider pour la hache aiguisée afin d’augmenter la concurrence, Jacques Bonhomme plaide pour la hache émoussée afin de réduire la concurrence), ce qui permet d’accentuer l’absurdité de l’argumentaire, qui est un parallèle grotesque de l’argumentaire des protectionnistes.

Il est intéressant de noter que Jacques Bonhomme s’adresse ici au ministre Laurent Cunin-Gridaine qui, sans complexes, met en place des droits de douane favorisant ses propres métiers à tisser, ce qui rappelle le conseiller Wilbur Ross et les droits de douane sur l’acier aux Etats-Unis sous la présidence de Donald Trump.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *