Student Of Liberty

57. – UN PROFIT CONTRE DEUX PERTES.

Un individualiste, un bourgeois, un marchand qui ne sait ce que c’est qu’abnégation, dévouement, fraternité, philanthropie.

Frédéric Bastiat
Œuvres Complètes, tome II, pages 377 à 384
Sophismes Economiques, Troisième série

C’est ainsi que le maître de forges insulte le bûcheron qui lui explique comment les droits de douane qui protègent les producteurs nationaux des produits d’importation moins chers sont plus coûteux qu’ils n’y paraissent (il ne s’agit pas d’un simple déplacement de richesse du consommateur vers le producteur mais bien de destruction de valeur).

Ce que je trouve intéressant dans la citation choisie est qu’elle rappelle la position de Milton Friedman qui indiquait que la responsabilité d’une entreprise est de générer du profit. Cette position est souvent dénoncée comme inhumaine, comme l’insulte ci-dessus dénonce l’inhumanité du bûcheron qui poursuit son intérêt personnel quand il achète du fer. Mais l’intérêt personnel ne doit-il pas venir en tête des préoccupations dans le cadre d’une relation commerciale? L’abnégation et le dévouement sont certes des causes très nobles que les individus gagnent à ne pas ignorer dans leur vie mais ce ne sont pas nécessairement les meilleurs guides à suivre dans le cadre d’une relation commerciale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *