Student Of Liberty

XII. – LA PROTECTION ÉLÈVE-T-ELLE LE TAUX DES SALAIRES?

Le capital et la main-d’œuvre étant donnés, ils créent une masse de produits d’autant moins grande qu’ils rencontrent plus d’obstacles.

Frédéric Bastiat
Sophismes Economiques, Première série, pages 74 à 79.

C’est au détour d’un pamphlet riche en concepts économiques importants sur la formation des prix (et des salaires) mais aussi sur le concept de division du travail cher à Adam Smith et expliqué en détails par David Ricardo que se niche la citation d’aujourd’hui que je retiens pour sa valeur méthodologique. 

Bastiat utilise ici la clause “ceteris paribus” (“toutes choses égales par ailleurs”) qui est d’une importance majeure en sciences économiques. En effet, l’impossibilité quasi-permanente de faire des expériences sur une population tout en gardant un échantillon de population témoin qui permettrait de prouver l’efficacité ou la pertinence d’une politique économique fait que l’on doit se contenter du raisonnement pour prouver une thèse. Malheureusement, le sujet économique, que ce soit l’individu ou la société, est beaucoup trop complexe pour que l’efficacité d’une action soit prouvée par l’exemple d’une application réussie (d’autres paramètres pouvant expliquer le résultat). La clause “ceteris paribus” permet de raisonner sur un élément unique d’une politique économique et, à défaut de pouvoir quantifier le résultat, il est possible d’anticiper la direction des changements qui peuvent être initiés par une politique différente.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *